Autres articles dans cette rubrique

Homélie Noël Saint-Louis 2009

Tenez regardez, j’ai un cadeau pour vous. Une lettre adressée aux enfants présents à l’église Saint-Louis Qui peut bien vous écrire ? Regardons l’expéditeur ? C’est Jésus lui-même ! Bon d’accord, c’est moi qui ai fait la lettre, mais j’espère et je crois que ce qu’il y a dans cette lettre, Jésus aurait pu vous l’écrire, alors voulez-vous l’écouter ?

Chers enfants,

Vous serez surpris en écoutant cette lettre. Pourquoi moi Jésus je vous écris ? Certains ont écrit des lettres pour Noël, mais elles n’étaient pas adressées à moi mais à quelqu’un qui prétend donner des cadeaux. Eh bien, même si vous ne m’avez pas écrit, moi, je vous offre cette lettre. Comment cela est-il possible ? Un nouveau-né ça crie, mais ça n’écrit pas. C’est vrai, mais il se trouve que parmi tous les noms qu’on me donne, il y en a un qui explique que je peux écrire, parler. Je suis la parole de Dieu mon Père. Je suis son Envoyé pour vous dire tout ce qu’il veut vous dire sur Lui, sur vous, sur notre manière de vivre ensemble les humains et Dieu. Comment pourriez-vous entendre ce que j’ai à dire ? Essayez la prière ; essayez de faire silence dans votre cœur et en ce temps de Noël, je vous propose une activité à vivre en famille. Choisissez un moment de la journée où vous pouvez vous réunir. Approchez-vous de la crèche. Faites silence et contemplez, regardez. Regardez là où je suis : une crèche, là où pour les animaux on met de la nourriture, comme pour dire que si vous me recevez chez vous, je pourrais vous nourrir, pour faire grandir en vous le désir de lire les évangiles qui parlent de moi, de ma vie, de votre vie aussi ; si vous me recevez je pourrais vous nourrir pour faire grandir le désir de communier, de recevoir ma vie, mon amour comme une force. Regardez Marie et Joseph. Ils sont heureux. Pour que je naisse, il leur a fallu croire en ce que mon Père leur a fait dire, dans le secret du cœur. Regardez : quand on croit en l’Amour, ça nous conduit loin, ça nous fait grandir. Regardez les bergers. Ce sont des gens simples, ordinaires. C’est pour ça que j’ai voulu qu’ils soient de la fête, et puis c’est comme un clin d’œil. Ils sont bergers, mais moi aussi. Quand je serai grand, je vous conduirai auprès de Dieu. Je vous donnerai une vie débordante en donnant ma vie par amour pour vous. Alors pendant ces vacances, n’oubliez pas, je vous attends tous les jours à la crèche. Merci de partager la joie de Noël.

Signé Jésus, prince de la paix, bon pasteur, fils de Dieu

JPG - 3.6 ko
Abbé François Bidaud