Autres articles dans cette rubrique

Homélie 1° dimanche Avent A SL 28 11 10

Frères et soeurs, si nous devions en ce temps d’Avent choisir une profession pour habiter ces quatre semaines que l’Église nous propose, je nous inviterais à être tous des veilleurs de nuit.

Veilleurs de nuit. En réponse d’abord à la Parole de ce jour. Réveillez-vous dit saint-Paul. Nous savons bien que c’est le combat du veilleur. Ne pas s’endormir, rester lucide et se réveiller même si les yeux sont trop lourds.

Veiller à l’appel du Christ dans l’évangile : ’Veillez’, ’tenez-vous prêts’. A l’heure où les nuits sont les plus longues, où la fatigue se fait plus sentir dans nos corps aux vies agitées, nous voici invités à veiller à la manière de Noël. Évidemment nous courons le risque de vivre comme ses contemporains ; On mange, on boit, on se marie, on vit l’ordinaire, on fait des projets comme si nous maitrisons le cours du temps. Ou du moins on nous demande dans un monde incertain d’y voir clair, de donner le cap.

Mais sommes-nous prêts à accueillir Dieu dans nos vies, à le laisser surgir à l’improviste ? Sommes-nous prêts à la conversion, à entendre les appels de St-Paul aux Romains, à renoncer aux orgies, aux excès de consommation, aux disputes, aux jalousies entre nous pour revêtir le Christ vraiment en fidélité à notre baptême ?

Soyons des veilleurs de nuit capables de reconnaitre sous les traits de Noël et de l’arche, le Christ en son Église. Christ, sauveur attendu, pas que pour Noël, mais dans l’attente de son retour dans la gloire. C’est lui le juste par qui Dieu peut tout recréer. C’est par lui que l’Alliance entre terre et ciel se renouvelle.

Vivons en Église, arche au long cours, capable de supporter les déluges, les tempêtes médiatiques et les ouragans qui dans nos vies pourraient nous faire sombrer corps et âmes si nous n’étions ensemble en Église embarqués dans le même bateau où le Seigneur tient le cap.

Comment concrètement devenir ces veilleurs de nuit ? Permettez-moi de détailler les priorités que le conseil de paroisse et l’équipe pastorale ont discerné non seulement pour l’Avent mais pour les mois à venir.

Veilleurs, nous pouvons l’être dans la prière d’autant plus en cette année où nous sommes invités dans le diocèse à puiser à la source pour tenir et grandir dans la foi. En ce temps d’Avent, chaque dimanche, nous veillerons à approfondir le sens des psaumes, cette prière des croyants de la 1° alliance, cette prière qui fut celle du Christ lui-même. Je serai plus vigilant les prochaines semaines pour que le texte de réflexion à propos des psaumes sur vos feuilles soit lisible sans loupe.

Pendant le Carême, nous innoverons avec le service diocésain de vie spirituelle. Après la semaine de prière accompagnée en 2007 et 2008, la semaine de prière partagée en 2010, nous expérimenterons le chemin de prière, en 2011. Il s’agit de prier personnellement avec la Parole de Dieu chaque jour trois semaines durant en rencontrant une fois par semaine un accompagnateur. Nous en reparlerons en temps voulu.

Pour devenir toujours plus des communautés missionnaires et de proximité, nous serons invités à relire les Actes des apôtres entre amis, voisins en constituant des équipes à l’image de celles qui avaient été vécues pendant le synode. A la suite des apôtres, nous puiserons la force et l’audace de partager l’Espérance des veilleurs que nous sommes.

En ce temps d’Avent, soyons des porteurs de cette lumière, signe de la Lumière de Dieu à venir. Commençons en famille, avec des voisins par créer nos crèches. Occasion simple et joyeuse de veiller à laisser l’esprit d’enfance nous rendre notre capacité d’émerveillement. Occasion simple comme le disait notre évêque hier soir à la veillée de prière pour la vie naissante, de nous disposer à accueillir toute vie, même la plus fragile. Créez vos crèches. Photographiez-les. Vos clichés seront exposés en cette église pendant le marché de Noël qui a lieu sur la place, puis nous retrouverons dans nos communautés ces photos dans le temps de Noël. Voilà une manière simple de vivre la proximité. Nous la vivrons aussi autrement. Nous veillerons à visiter des personnes plus seules à Noël mais aussi au long de l’année, et pourquoi pas en invitant aux dimanches conviviaux que chaque communauté réalise à sa manière.

Veillons à devenir plus missionnaires. Nous le vivrons notamment en paroisse autour de deux projets. 1° projet : Du 17 au 19 décembre, nous participerons ou nous soutiendrons les animations en cette église alors que de nombreuses personnes circulent sur la marché tout proche. Nous porterons ce temps d’annonce dans la prière d’adoration les vendredi après-midi et samedi matin. Un conte sera proposé, des animations pour les enfants les samedi et dimanche en après-midi avant un concert de la chorale du pays yonnais le dimanche soir. 2° projet : le 21 juin, la fête de la musique attire de nombreux jeunes en centre-ville. Nous veillerons à proposer aussi une animation dans la ville.

Pour une vie chrétienne équilibrée, nous veillerons non seulement à prier, non seulement nous vivrons la proximité et la mission, mais nous chercherons à approfondir notre foi notamment dans une catéchèse inter-génération le 13 février et nous pourrons par la formation biblique diocésaine mieux découvrir les Actes des apôtres d’une autre manière.

Évidemment, nous vivrons les propositions de l’Église

JPG - 3.6 ko
Abbé François Bidaud

de France en cette année où les familles seront à l’honneur. En septembre 2011, une fête diocésaine de l’éveil à la foi sera proposée à la Roche sur Yon. Fin octobre, les évêques de France inviteront les familles, dans leur diversité, à se retrouver à Lourdes. Voilà, tout parait programmé, si j’ajoute les JMJ à Madrid pour les jeunes en août prochain. Belle aventure fondatrice à vivre ou revivre pour les 17-30 ans

Et pourtant, si nous voulons être veilleurs, acceptons-de nous laisser surprendre. C’est à l’heure où vous n’y penserez pas que Fils de l’homme viendra. Acceptons que Dieu surgisse à l’improviste. Disposons-nous à ce que son Esprit suscite du neuf dans nos vies, dans nos communautés, notre paroisse. Vous les jeunes confirmés, peut-être n’avez-vous rien ressenti au jour de votre confirmation, mais laissez l’Esprit reçu susciter du neuf, renouveler votre énergie et votre joie de croire. Veillons à laisser Dieu renouveler, recréer notre regard sur le monde, les êtres. Sortons de nos préjugés, de nos vieilles rancunes. Laissons la lumière de Noël éclairer nos vies. Elle vient nous donner de voir le monde à la manière de Dieu, avec foi, avec espérance, avec amour, en vérité. Veilleurs de nuit, devenons porteurs de la lumière qui vient.