Sous-rubriques

  • Baptême

    Le baptême est le fondement de toute vie chrétienne et la porte d’entrée qui ouvre l’accès aux autres sacrements de l’Eglise. Par le baptême on devient enfant de Dieu et membre de l’Église. C’est donc un événement important pour la personne baptisée, pour sa famille et ses amis, et pour l’ensemble de l’Église. Le baptême demande une préparation sérieuse. Que dois-je faire ? Pour un enfant de moins de trois ans, l’inscription doit se faire au presbytère de la paroisse, au moins un mois avant la date choisie. La préparation se fera avec le prêtre, le diacre ou une équipe de paroissiens. Pour un enfant de plus (...)

  • Eucharistie (1re communion)

    L’Eucharistie (la messe) est la source et le sommet de la vie chrétienne. Jésus Christ a enseigné à ses amis qu’il est le Pain de vie, la nourriture du Ciel pour les hommes de la terre. Chaque dimanche, lorsqu’ils communient, les catholiques se nourrissent de ce Pain qui leur permet d’entretenir leur vie chrétienne. Que dois-je faire ? L’Eucharistie est un sacrement que l’on peut recevoir chaque dimanche ou en semaine. Il suffit d’être baptisé et d’avoir fait sa première communion. Les enfants qui désirent faire leur première communion devront tout d’abord suivre, à partir de l’âge de 7 ans (C.E.1), (...)

  • Confirmation

    CELEBRATION DE LA CONFIRMATION  DIMANCHE 14 AVRIL à 10 h 30 exceptionnellement messe célébrée dans l’église Saint Louis par le vicaire Jean Bondu - Pour les jeunes concernés, une répétition est prévue la veille à 11 h. POUR TOUS RENSEIGNEMENTS, VOUS POUVEZ CONTACTER : Le presbytère Saint-Louis Le sacrement de confirmation fortifie la personne baptisée grâce au don du Saint Esprit. Il resserre les liens avec l’Eglise. Il rend plus fort pour témoigner de sa foi en paroles et en actes. Pendant la célébration de confirmation, le don du St Esprit est manifesté par une onction d’huile parfumée sur le front. (...)

  • Mariage

    L’Eglise reconnaît dans l’amour d’une femme et d’un homme mariés comme un signe de l’amour de Dieu pour nous. C’est pourquoi, l’Eglise propose la célébration de mariage. Comme l’amour de Dieu, l’amour des époux chrétiens est un amour fidèle, éternel et source de vie. Que dois-je faire ? Pour se marier à l’église, il suffit de contacter le presbytère de la paroisse où doit avoir lieu le mariage, au moins trois mois avant la date retenue. La préparation se fait d’abord dans le cadre des équipes de préparation au mariage qui permettent à de nombreux couple de fiancés de se retrouver ensemble pour préparer leur (...)

  • Ordination

    Pour vivre, l’Eglise a besoin d’évêques, de prêtres et de diacres qui guident les communautés chrétiennes, les enseignent et les invitent à agir là où elles sont implantées. Celui qui se sent appelé à être prêtre peut entrer en contact avec l’un des prêtres de sa paroisse ou avec le responsable du service des vocations du diocèse (02.51.44.15.20). Pour être prêtre, il est nécessaire d’être célibataire et de le rester toute sa vie. Un prêtre est au service d’une paroisse ou de son diocèse. Et le diacre ? Habituellement, il est appelé au diaconat par des personnes de la communauté chrétienne. Un homme marié peut (...)

  • Réconciliation

    La vie d’une chrétienne ou d’un chrétien peut être affaiblie par le péché, c’est à dire par tout ce qui ternit les relations avec Dieu et avec les autres. Pour porter remède à cela, l’Eglise propose le sacrement de pénitence et de réconciliation, appelé aussi confession. Au cours de la célébration personnelle ou communautaire, le pardon est manifesté par le geste d’absolution fait par un prêtre, au nom de Dieu, sur toute personne qui se présente, après l’aveu de son péché. Celui qui désire recevoir le sacrement de réconciliation peut consulter les tableaux d’affichage des églises ou s’adresser au presbytère de (...)

  • Onction des malades

    Lorsqu’une personne est gravement malade ou lorsqu’elle sent ses forces décliner, l’Eglise lui propose le sacrement des malades. Ce geste, fait au nom du Christ qui guérit, apporte réconfort et courage face à la tentation de la lassitude et du découragement dans la maladie. C’est un sacrement de guérison et non des mourants. Pour recevoir le sacrement des malades, On peut s’adresser au presbytère de sa paroisse ou à l’aumônerie de l’hôpital, s’il y en a une. Le sacrement pourra être reçu : soit au cours d’une célébration communautaire dans sa paroisse ou au cours d’un pèlerinage, soit chez le malade ou (...)

  • Sépulture

    Croyant à la résurrection des morts, la communauté chrétienne accueille les personnes qui sont dans le deuil d’un être cher et prie avec elles. Par la célébration de la sépulture, elle confie la personne défunte à l’amour de Dieu et rend plus forte l’espérance des proches. Que dois-je faire ? Pour toute sépulture, la famille prend contact directement avec la paroisse ou par l’intermédiaire des pompes funèbres. La célébration sera préparée par les membres de la famille, avec un prêtre ou avec une équipe de chrétiens qui a reçu mission de la paroisse pour accompagner les familles en deuil. En certains cas, la (...)

  • Formation

  • Temps forts liturgiques

Accueil du site || Sacrements

Derniers articles de cette rubrique